Accueil  >  Le centre  >  Conseil d'administration
Mot de la présidente
 
Germaine Kanapé, présidente

Nous, membres du conseil d’administration du centre de réadaptation Miam Uapukun, avons toujours eu à cœur de développer une institution qui contribue réellement à la guérison des membres de nos communautés innues et naskapie aux prises avec des problèmes de dépendance.

De plus, au fil des ans, nous avons travaillé de manière à ce que Miam Uapukun soit reconnue comme une organisation efficace, transparente dans sa gestion et représentative de Premières Nations qui se prennent en charge.

MOT DE LA PRÉSIDENTE 2014-2015

 

L’année prochaine (2015-2016) sera une année charnière pour le Centre. Dans le but de se préparer efficacement aux défis qui s’en viennent, les principales préoccupations du conseil pour l’année 2014-2015 ont été l’engagement d’une nouvelle direction et la préparation à une année d’agrément pour Miam Uapukun.

 

Une des tâches principales du conseil d’administration est de réfléchir et de prendre des décisions sur l’avenir à long terme du Centre. Incités par Agrément Canada et soucieux de répondre aux besoins des membres des Premières Nations, deux pôles se dessinent pour Miam Uapukun : sécurité des personnes et accueil d’un plus grand nombre de membres des Premières Nations qui ont besoin des thérapies que nous offrons.

 

Une autre orientation du conseil consiste à vouloir mieux comprendre nos besoins en tant qu’Autochtones de la Côte-Nord. Les membres du conseil d’administration ont ainsi entrepris de mettre plus d’énergie à leur rôle de représentant de leur communauté. Notre but est de faire connaître Miam Uapukun et la qualité de ses services, en plus de recevoir les messages des communautés face à la dépendance et aux besoins de réhabilitation.

 

Je veux terminer ce message en soulignant l’apport important du directeur, Louis-Georges Fontaine, qui va prendre sa retraite le premier août 2015. Louis-Georges ne passe pas inaperçu et il est bien connu à Uashat mak Mani-Utenam comme dans plusieurs autres communautés de la Côte-Nord.

 

Pour Miam Uapukun il s’est avéré être un bâtisseur hors-pair. Sous sa gouverne, en 8 ans, ce sont près de 700 000 $ obtenus des bailleurs de fonds qui ont été investis pour la rénovation et la modernisation du centre et de ses équipements. Maintenant dotés d’une bâtisse mise aux normes et parfaitement sécuritaires, notre tâche sera de faire en sorte qu’un plus grand nombre de membres des Premières Nations profitent de ces services pour se renforcer comme personne, comme fille ou comme fils, comme parent, comme conjoint, comme membre important dans leur communauté.

 

Je disais une année charnière s’en vient et nous ne sommes pas à bout de défis. C’est pour moi l’occasion de féliciter madame Louise Rock, de Pessamit,  choisie par notre comité de sélection pour diriger notre grand canot sur des eaux changeantes et devenir la prochaine directrice de Miam Uapukun.

Une gestion serrée des budgets, une constante préoccupation du bien-être et de la compétence des équipes d’intervention, une souveraine vigilance à propos des demandes renouvelées d’Agrément Canada en matière de qualité des services, tels sont quelques-uns des défis auxquelles madame Rock sera confrontée.

Le conseil d’administration de Miam Uapukun sera à ses côtés pour lui donner son appui et pour contribuer à sa manière au succès de son mandat.

 

Les membres du conseil d’administration de Miam Uapukun en 2014-2015 étaient :

Germaine Kanapé, déléguée de Pessamit

Gertrude Astamajo, déléguée d’Ekuanitshit

Jeannette Volant-Einish, déléguée de Matimekush Lac-John

Jimmy-Peter Einish, délégué de Kawawachikamach

Lisa Grégoire, déléguée de Nutashkuan

Louisa St-Onge, déléguée de Uashat mak Mani-Utenam

Marie-Rose Poker, déléguée de Pakua Shipu

Raymond Bellefleur, délégué d’Unamen Shipu

 

 

 

 

Une réalisation de MAP DESIGN. Copyright © 2012 Centre Miam Uapukun. Tous droits réservés